MARIE
Un dernier geste de la main
Un dernier geste pour t'accompagner de loin
Sécher la larme qui s'avance
Attendre le prochain dimanche
Le prochain dimanche

Se retourner comme d'habitude
Avec au coeur ce sentiment de solitude
Cette cruelle sensation
Amère comme l'abandon
Comme l'abandon

Refrain

Et se rappeler, un sourire
Un baiser donné, sur la joue
Peu importe le souvenir
Pourvu qu'il ait un autre goût
Pourvu qu'il ressemble à l'amour
Pour nous faire aimer mieux les jours

Tous droits réservés Barba ludovic

Ecouter un extrait



lud22